Dorothée Bercy 96 

"Bercy 96"
ou "Dorothée magique", 16 concerts présentés à Paris-Bercy du 4 au 15 décembre 1996 :
200 000 spectateurs (officiel)
Produit par AB productions et Coullier.
Captation vidéo les 14 et 15 décembre 1996.

Pas de tournée.


Après le Zénith en demi-teinte en janvier 1996, la presse annonce en juin une bonne et surprenante nouvelle: Dorothée sera de retour à Bercy en décembre 1996 ! C'est d'autant plus étrange qu'elle avait déclaré à "France Soir" fin 1995 (pour justifier son retour au Zénith) que "Bercy, ça commençait à bien faire !". Mais au fil des mois, aucune place n'est mise en vente. Plus curieux encore, la programmation de Bercy ne mentionne pas Dorothée aux dates supposées mais un anonyme "spectacle de Noël".  Quant au standard de réservation ou aux guichet de Bercy, personne ne sait qui se cache derrière ce "spectacle de Noël", ni n'a entendu parler de Dorothée...

En coulisses, Gilbert Coullier, l'intermédiaire d'AB productions a vendu le spectacle de Dorothée aux collectivités et autres Comités d'Entreprises : Les C.E des plus grandes sociétés de la région parisienne ont acheté à AB leur arbre de Noël à Bercy avec comme cadeau le spectacle de Dorothée. AB a poussé le vice jusqu'à louer des affiches de pub dans Paris qui annonçaient : Dorothée à Bercy : Complet ! Enfin, Dorothée est invitée dans de nombreuses émissions (du service public, en plus !) pour promouvoir ce Bercy alors qu'aucune place n'est disponible :

Dès le printemps 1996, "Gilbert Coullier organisation" est chargé de commercialiser les dates  auprès des C.E; fin juin 10 dates de 15 000 places étaient complètes. Interrogée par "Télé Star" à ce sujet, Dorothée a répondu : " En fait on a commencé à proposer les places aux Comités d'Entreprise et finalement ils ont tout pris (Plus de 200 000 copains attendus ) ; et on ne pouvait pas ajouter de dates supplémentaires dans le programme de Bercy. Moi je peux le faire 6 mois si vous voulez " Bien sûr.…Sauf que personne ne les obligeait à tout vendre aux CE ; ils auraient parfaitement pu ouvrir au moins une séance au vrai public ! D'ailleurs, selon nos informations, il restait fin juin quatre dates à vendre (8 décembre sur trois séances et 11 décembre ) ce qui prouve bien qu'une séance aurait pu être réservée aux individuels.
Situation paradoxale : Des gens qui ne l'appréciaient peut être pas ont été obligés d'assister au spectacle alors que des fans, prêts à payer en étaient privés ! Ce n'est que le 4 décembre, au cours d'un duplex de Bercy, qu' Ariane lâche le morceau : "Le spectacle est complet, Dorothée a rempli Bercy, alors pour ceux qui n'ont pas eu la chance de venir la voir, voici quelques extraits"

Dorothée Bercy 96Le thème du spectacle baptisé "Dorothée magique" est le cirque : Une " piste " au milieu de la salle, des jongleurs, des cracheurs de feu et une Dorothée en habit rouge façon " Madame Loyal". Un style très particulier, en rupture totale avec tout ce qu'elle a pu présenter depuis 10 ans... De plus, Dorothée est coincée avec la grosse machine de Mylène Farmer qui se produit au même moment à Bercy les 12 et 13 décembre mais aussi le football américain le 6 et Public système le 10.
Ces manifestations ont obligé à huit montages-démontages entre le 3 et le 15 décembre, parfois à 4 h du matin.
Le budget est visiblement serré: Seulement six musiciens, souvent trois concerts dans la même journée histoire d'optimiser la location de la salle. Pour combler cet immense espace, grand comme un terrain de basket, on fait appel à un important contingent de danseurs. Ce qui n'empêche pas Dorothée de se dépenser beaucoup et de courir aux 4 coins de la "scène".
Ce spectacle, malgré quelques jolis tableaux, déstabilise ceux qui la suivent depuis des années; tant sur la mise en scène, les costumes ou le choix des chansons.
En fait, depuis la rentrée 1995, Jean-Luc Azoulay a opéré un virage artistique radical en cherchant à conquérir un très jeune public, quitte à désarçonner les plus fidèles. Alors, plus de rock, plus de mise en scène futuriste, fini les lasers.  Retour aux fondamentaux de l'époque Récré A2 avec Candy, les Schtroumpfs, et la honte de la famille. Ce tout dernier Bercy clôture pour 14 ans la carrière sur scène de Dorothée par C'est fini, c'est fini ...

Dorothée Bercy 96Dorothée Bercy 96
 


Set-liste :
1. Yeah yeah (+ la parade en intro musicale)
2. Chanter pour vous
3. C'est l'amour, oui l'amour
4. L'étranger
5. Le bureau des objets trouvés
6. Medley tubes (5 titres : Tremblement de terre / Maman/ M. l'ordinateur/ 2394/ Hou ! la menteuse )
7. Tous les jours de bonheur
8. Bonheur City
9. Toutes les chansons du monde
10. Medley "personnages" (Rox&Rouki / Les Ewoks/ Les Schtroumpfs/ Tico et ses amis / Candy / Tant qu'on a des amis)
11. Nicolas & Marjolaine
12. La honte de la famille
13. Des millions de copains
14. C'est fini c'est fini



Planning des 16 concerts : Dorothée Bercy 96

Mercredi 4 : 10h / 14h/ 17h30
Samedi 7 : 13h30 / 17h30
Dimanche 8 : 9h30 / 13h30 / 17h30
Mercredi 11 : 10h / 14h/ 17h30
Samedi 14 : 13H30 /17h30
Dimanche 15 : 9h30/ 13h30/ 17h30







 



Les répétions
 
Les répétitions démarrent le lundi 18 novembre. Elles ont lieu sur le plateau 600 du Club Dorothée, théâtre des émissions du mercredi après-midi de la rentrée 96. Elles font l'objet de plateaux en particulier le direct du 27 novembre 1996.   
Dorothée Bercy 96 Dorothée Bercy 96

Dorothée Bercy 96
Fiche technique :
Conception et dialogues : Jean-François Porry
Musiques  et direction musicale : Gérard Salesses
6 musiciens : G.Salesses (synthés & direction), Bernard Minet (batterie), René (synthé & saxo), Framboisier (synthé), Eric (guitare), Remi (basse)

2 choristes : Martine Latorre et Francine Chanteraeu
Chorégraphie : Chris Georgiadis et
Jorge Valdes
14 danseurs : Jorge Valdes, Kale Silva, Sébastien Sfedj, Stéphan Nicoli, J.C Cazettes, Franck Moreau, Avis Rozen, Sandra Garcia, Bénédicte Charpiat, Emmanuelle Lagourres, Isabelle Paoli, Céline Dupuy, Léa Dellensger, Marion Dusautoi
Lumières : Jacques Rouveyrollis et Tonio de Carvalho
Costumes : Frederique Breuzard
Décors :  Yves Pires 
Tarif : Gratuit (mais vendu environ 25 Fr - 4€ - aux Comités d'Entreprise) 

Exploitation et merchandising :
Programme du spectacle.
Dorothée Bercy 96Dorothée Bercy 96
Curiosité, chaque spectateur avait sur son siège un fascicule de bienvenue : Un livret A4 de 4 pages composé de nombreuses photos du Zénith 96 et Bercy 94. 
Dorothée Bercy 96
L'intérieur du livret, richement doté en photos appétissantes laissent présager un concert rock à l'image des deux précédents. Ce ne sera pas le cas !
Le texte de présentation, sans doute rédigé bien en amont, fait état d'une troupe de vingt danseurs alors qu'ils ne sont "que" quatorze, et dix musiciens qui seront six à l'arrivée. Même en rajoutant Francine et Martine, on atteint un orchestre de huit personnes. On peut en conclure que le budget a été revu à la baisse sur les dernières semaines de préparation
. En effet, ni TF1, ni Europe1 ne se sont sponsors contrairement aux années précédentes.


 Dorothée Bercy 96
Le sésame permettant d'accéder au concert. 
Chaque CE avait son propre billet, ici pour les familles des salariés Citroën.   

VHS sortie en février 1997.
Dorothée Bercy 96
.
Réalisation de Pat le Guen avec en bonus le clip de La honte de la famille.
Le rendu vidéo est loin d'être enthousiasment. Et pour cause, ce concert a été conçu pour être vu "d'en haut"
Les + : Les 2 intros sont complètes
         - La jacquette fait apparaître pour la première fois la liste des chansons
        - Réalisation plutôt cohérente pour une fois.
Les - : Le mixage son, bien qu'en stéréo, est bien pauvre. Il est vrai qu'il n'y a jamais eu aussi peu de musiciens autour de Dorothée sur scène.
           - Le visuel de la jacquette : Aussi bien le choix de la photo (qui ne fait pas du tout "Bercy") que les éléments visuels enfantins ne rendent pas hommage au concert.



.

Dorothée Bercy 96

Une petite campagne de publicité en février 1997 accompagne la sortie de la cassette VHS du concert.
Elle se décline dans la presse (Dorothée magazine) et sous forme de spots télé avec un rapel sur le dernier album disponible.

Voici un extrait du concert, tiré de la deuxième partie : Un medley de personnages


Enfin, terminons cette Page Dorothée par une critique du spectacle parue dans le Parisien.
Dorothée Bercy 96